cheap uggs

Scherezade García | République Dominicaine

Née en 1966 à Saint Domingue, République Dominicaine,
Vit et travaille à New York, États-Unis.
Peinture, installation, interventions dans des espaces publiques, illustration de mode, design textile
http://scherezade.net/

Mon travail habite un univers baroque de différents mondes esthétiques. Par mes œuvres d’art, je deviens un conteur. Mes histoires visuelles génèrent de l’énergie, faisant allusion à la corporalité émotionnelle de la création artistique ; et il y a l’urgence d’un concept à conserver. L’expérience physique et émotionnelle du dessin est essentielle dans mon procédé de création artistique. A travers mes dessins, je crée de la beauté avec des lignes. Le procédé de dessiner donne lieu à des codes visuels qui me conduisent à des compositions spontanées et en même temps à des significations intrigantes. Mon travail a trait au dessin, à la peinture, aux installations, aux livres d’art et à l’animation vidéo. A travers ces différents supports, je crée des allégories contemporaines de l’histoire, la colonisation et la politique.

Ma fascination pour l’expérience humaine sociale depuis la « découverte » de l’Amérique et ses divers résultats est une source inépuisable d’inspiration et constitue une partie essentielle de mon discours. Cette fascination m’a conduit à des thèmes comme les causes et conséquences de la migration, le métissage et le baroque en tant que conséquences du colonialisme, l’inversion des croyances traditionnelles de la salvation et le questionnement des usages religieux et sociaux de la notion de paradis. Je crée mes allégories narratives en m’appropriant et en transformant des symboles et objets dont des gilets de sauvetage, des chambres à air, des valises, des matelas, des tentes, des parapluies, des icônes religieuses et des coupures d’article.

Diplômée en beaux-arts et illustration de l’Altos de Chavón School of Design (1986) et en beaux-arts, cum laude, de la Parsons School of Design – licence (1988).

En 2011, elle a complété sa formation par un master, summa cum laude, de beaux-arts au City College de New York.

Elle a eu plusieurs expériences de professorat dont deux postes qu’elle occupe encore actuellement : maître de conférence en histoire de l’art au San Francisco College de Brooklyn, New York, USA et maître de conférence à la Parsons the New School of Design de New York, USA.

Scherezade García est lauréate d’une bourse de la Dana Foundation (1988). Elle reçoit également le Lehman College Art Gallery Grant (2005) et fait partie du programme Emerge 6 à l’Aljira Center for Contemporary Art de Newark dans le New Jersey (2004).

En 2007, elle est honorée lors de la 8e Conférence Internationale sur le Femmes Ecrivaines des Caraïbes Hispanophone. En 2012, elle est choisie par l’IUPLR pour créer l’image de la 4e Conférence de la Biennale du Programme de Recherches Latino-américaines inter-universitaire du Dominican Studies Institute du CUNY, de New York, USA : 21e Siècle : Renforcer le futur des Latinos dans un temps de crise.

Elle fait partie du collectif de gravure Dominican York constitué d’une dizaine d’artistes dominicains vivant autour de New York. Ils ont exposé à New York au City College, au Barnard College ou encore à la NoMAA entre 2010 et 2012.

Ses dernières expositions individuelles incluent Invented Civilizations à La Peña, Austin, Texas (2012) ; Theories of Freedom à la Humanities Gallery de l’université de Long Island (2011) et à l’International Visions Gallery de Washington (2010) ; Morir Soñando à la District & Co Gallery de Saint Domingue (2008) ; Paradise Redefined à la Lehman College Art Gallery et Island of Many Gods à la Salena Gallery de l’université de Long Island, deux expositions ayant eu lieu en 2007 à New York ; Paradise : selected pieces à la Crossroads Gallery de l’université Notre Dame aux États-Unis (2006) ou Souvenir au Jersey City Museum de New Jersey, USA (2003).

Quant à ses participations à des expositions collectives, elles concernent : This Side of Paradise dans le cadre du projet No Longer Empty à la Andrew Freedman House à New York (2012) ; Loosely Coupled à Governor’s Island, About Change au siège de la Banque Mondiale à Washington et l’exposition itinérante Manifestaciones, Printmaking Portfolio (2010-2011) ; On paper à la Abro Gallery de Miami (2010) ; Back to Back / Face to Face, Art of Haiti and the Dominican Republic à l’ambassade haïtienne de Washington (2009) ; The Labyrinth Wall à Exit Art, New York, USA (2009) ; In Response: Summer Project à Wave Hill, Glyndor Gallery dans le Bronx, NY, USA (2008) ; Away, femmes diaspora, créativité et dialogue interculturel à l’UNESCO à Paris (2007) ; This Skin I am In et Merengue: Visual Rhythms au Museo del Barrio de New York (2006) ; Emerge 6 à Aljira à Newark, USA (2005) ; ¡Dominicanazo! aux Samson Projects de Boston (2004) et The Black Atlantic à la Haus der Kulture der Welt de Berlin (2004).

Scherezade García a également participé à la Biennale de La Havane avec Paraíso (2000) – qu’elle présenta aussi à la 4e Biennale Caribéenne (Saint Domingue, 2001) avec Dios, Patria y Libertad. Elle est invitée à la 2e Trienal Poli/grafica de San Juan, Porto Rico (2004) et à la biennale du Museo del Barrio The (S) Files (2001).

Les œuvres de Scherezade García sont comprises dans les collections des institutions suivantes :

Museo del Barrio de New York, du Smithsonian American Art Museum de Washington DC, des Creative Arts Workshop de New Haven dans le Connecticut, du Museo de Arte Moderno de Saint Domingue, des collections dominicaines Barceló Public Collection, Carmen Rita Perez, Fundación Centro de Arte Nouveau, Cariforo Institute, Leonora Vega, mais aussi du consulat dominicain en Haïti, ou de la collection vénézuelienne Marisela & Juan Silva à Caracas, et de celle espagnole Joan Guaita en Palma de Mallorca.

Oeuvres de l’artiste

Scherezade García | Formerly Rich

En savoir plus… 

Scherezade García | Paradise Redefined

En savoir plus… 

Scherezade García | Invented Civilizations

En savoir plus…