cheap uggs

Régine Cuzin | France

Régine Cuzin
Commissaire d’exposition
France
Nous contacter

Régine Cuzin a crée en 1993 l’association OCEA – Organisation et Conception d’Evénements Artistiques. À partir de ce premier pas, elle a été l’instigatrice de deux grands projets d’exposition La Route de l’Art sur la Route de l’Esclave et la série d’expositions Latitudes.

En 2009, elle est conseillère artistique de l’exposition Kreyol Factory à la Villette, Paris, France, aux côtés de Johanna Auguiac-Célénice.

La Route de l’Art sur la Route de l’Esclave a été une réelle première. Cette exposition présentée en 1994 à la Saline Royale d’Arc-et-Senans, France, a ensuite fait le tour du monde : au SESC Pompéia de São Paulo, Brésil (1996) ; au Museo de Arte Moderno de Saint Domingue, République Dominicaine (1998) ; au Centre Culturel Fonds Saint-Jacques de Sainte Marie, Guadeloupe (1998) ; L’Artchipel à la Scène Nationale de Basse-Terre, Guadeloupe (1999) et au Camp de la Transportation de Saint-Laurent du Maroni en Guyane (1999).

La Route de l’Art sur la Route de l’Esclave consistait en une exposition d’artistes africains, caribéens et français, sur la trace des anciennes routes négrières. Le périple de l’exposition devait suivre ce tracé depuis la France, jusqu’à la Caraïbe insulaire et continentale, et enfin l’Afrique, avant de revenir à son point de départ. À chaque étape, un nouvel artiste était inclut à la sélection.

Malheureusement, le bateau transportant les œuvres le long des anciennes routes négrières a perdu le container en mer en 2000. Voici les artistes présents dans cette initiative unique : Georges Adéagbo (Bénin), Charles Belle (France), Mario Benjamin (Haïti), Bili Bidjocka (Cameroun), Alex Burke (Martinique), Tony Capellán (République Dominicaine), Omar Fall (Sénégal), Marc Latamie (Martinique), John Lie A Fo (Guyane), El Loko (Togo), Kra N’Guessan (Côte d’Ivoire), Rosana Paulino (Brésil), Bruno Pédurand (Guadeloupe), Hervé Télémaque (Haïti) et Robert Radford (Guadeloupe).

La mémoire coloniale de l’Europe et les liens de l’Occident avec les colonies est un sujet qui passione Régine Cuzin.

Aussi quelques années plus tard elle lance la série d’expositions annuelles Latitudes. De 2002 à 2009, Latitudes présente à l’Hôtel de Ville de Paris une centaine d’artistes issus de la Caraïbe, du Pacifique, de l’océan Indien et d’Amazonie lors de 7 éditions.

(Attention dans la liste suivante ne sont listés que les artistes caribéens) :

2002, Guadeloupe, Guyane, Martinique, La Réunion avec Frantz Absalon (Martinique), Ernest Breleur (Martinique), Rodrigue Glombard (Martinique), Henri Guédon (Martinique), Valérie John (Martinique), Bruno Pédurand (Guadeloupe), Robert Radford (Guadeloupe), Roseman Robinot (Guyane), Philippe Thomarel (Guadeloupe), Thierry Tian-Sio-Po (Guyane) et Marie-Jane Viator (Guadeloupe).

2003, Terres de l’océan indien.

2004, Terres de l’Atlantique avec Thierry Alet (Martinique), Ano (Guadeloupe), Hugues Bellechasse (Martinique), Mario Benjamin (Haïti), Jean-François Boclé (Martinique), Maksaens Denis (Haïti), Joëlle Ferly (Guadeloupe), Mario Lewis (Trinidad & Tobago), Marcos Lora Read (République Dominicaine), Andres Montalván (Cuba), Cynthia Phibel (Guadeloupe), Dionne Simpson (Jamaïque), Henri Tauliaut (Gaudeloupe) et Hervé Télémaque (Haïti).

2005, Terres du Pacifique.

2006, Terres d’Amazonie avec Mathieu Kleyebe Abonnenc (Guyane), Jean-Yves Gallard (Guyane), Roshini Kempadoo (Guyana), Nathalie Leroy-Fiévée (Guyane), Audry Liseron-Monfils (Guyane), Marcel Pinas (Suriname) et Thierry Tian-Sio-Po (Guyane).

2007, Terres du Monde avec Mario Benjamin (Haïti), Jean-François Boclé (Martinique), Joëlle Ferly (Guadeloupe), Nathalie Leroy Fiévée (Guyane), Audry Liseron-Monfils (Guyane), Mario Lewis (Trinidad & Tobago), Marcos Lora Read (République Dominicaine), Andres Montalván (Cuba), Bruno Pédurand (Guadeloupe) et Marcel Pinas (Suriname).

2009, Guadeloupe, Martinique, La Réunion, Nouvelle-Calédonie, Polynésie Française, Cuba, Panama, République Dominicaine avec Duvier del Dago (Cuba), Gilles Elie-dit-Cosaque (Martinique), Jean-Charles Eustache (Guadeloupe), Monica Ferreras (République Dominicaine), David Gumbs (St Martin / Guadeloupe) et Humberto Vélez (Panama).

L’édition Terres d’Amazonie a été exposée à la Préfecture de Guyane, à Cayenne (2007).
L’édition Terres du Monde a été exposée au Centre culturel Tjibaou de Nouméa, Nouvelle-Calédonie (2008) ; à Cuba au CDAV, Centro de Artes Visuales, lors de la 10e Biennale de La Havane (2009) ; au Musée d’Art Contemporain de Panama (2009) et au Pavillon de la Ville de Pointe-à-Pitre, Guadeloupe (2009).
L’édition Latitudes 2009 a voyagé à l’École régionale des beaux-arts de Besançon, France (2009).