cheap uggs

Myrna Guerrero Villalona | République Dominicaine

Myrna Guerrero Villalona
Historienne et critique d’art, professeure, artiste
République Dominicaine
Nous contacter

Diplômée de l’Escuela de Artes de APEC (1972), Myrna Guerrero se spécialise en tant qu’artiste à Marseille, France (1973-1975). Elle a un diplôme d’histoire de l’art de l’Université de Provence d’Aix-Marseille, France (1977). Sa formation a été complétée par un diplôme d’administration culturelle menée à la fois à Rio de Janeiro, Brésil et à Caracas, Venezuela (1984, 1985, 1995).

Myrna Guerrero est professeure à l’Instituto Filosófico Pedro Francisco Bonó, République Dominicaine (2010-2011) ; à l’Universidad Autónoma de Santo Domingo, République Dominicaine (2010) et à la Pontificia Universidad Madre y Maestra, République Dominicaine (1977-2008).

Elle a dirigé le supplément culturel du journal El Caribe de 1995 à 2000.

Myrna Guerrero a notamment fait partie du groupe qui créa le Centro Cultural Eduardo León Jimenes (1999-2003) et a occupé le poste de gestionnaire des services culturels du centre jusqu’en 2004.

Actuellement, elle est directrice du Museo Bellapart de Santo Domingo.

Elle fait aussi partie de la section dominicaine de l’AICA – ADCA/AICA ; de l’AICA ainsi que du Colegio Dominicano de Artistas Plásticos (CODAP).

Myrna Guerrero a curaté plusieurs expositions importantes.
Récemment, elle a organisé l’exposition rétrospective Alas y Raíces. Ada Balcácer, avec Karenia Guillarón, au Centro León (2011). Mais aussi, avec Danilo de los Santos, Ámbitos enlazados – exposition d’une sélection d’oeuvres de la collection du Banco Popular au Centro Cultural Perelló à Baní, République Dominicaine (2011) ; Huellas por la Mar. Deslumbramiento/Alumbramiento – pour commémorer les 70 ans de l’exil républicain espagnol en République Dominicaine au Palacio de Bellas Artes de Santo Domingo (2010).

Seule, elle a curaté pour le festival de photographie Photoimagen de l’année 2008 les projets photographiques suivants : Dentro y fuera… ; Trans… ; Entre dos… et Un ojo por el mundo. Mais encore Utopías urbanas de Carlos Acero (2006) ; Tiempos dominicanos de Miriam Calzada (Washington, 2006) ; Escritura del espacio (2005) et, au sein du Centro León Jimenes, elle a préparée l’exposition inaugurale du centre : Génesis y Trayectoria. La Colección León Jimenes. Arte dominicano de los siglos XX y XXI (2003) et la rétrospective du photographe Max Pou, Cien veces Max (2004).

Elle a publié les ouvrages « El Palacio de Bellas Artes 1956-2008 » (2008) ; Aquiles Azar, pasión y fidelidad a la expresión en el dibujo (2004) et Espacios de luz de Amaya Salazar (2002).

Myrna Guerrero a participé aux ouvrages collectifs : Basílica Catedral de Santo Domingo (2011) ; Arte Dominicano Joven (2009) et Mujer y Arte Dominicano Hoy (1995).

Voici pour Uprising quatre textes inédits à consulter.
Alas y Raíces. Maestría y Osadía de una artista excepcional (sur Alda Balcacer) – en espagnol
El mecanicismo astral de Soucy de Pellerano – en espagnol
Dibujar con hilos entre la memoria, la nostalgia, el olvido… y la existencia (sur Inès Tolentino) – en espagnol
Poética de línea y color en Clara Ledesma – en espagnol