cheap uggs

Marta María Pérez Bravo | Cuba

Née en 1959 à La Havane, Cuba,
Vit et travaille à México, Mexique.
Photographie

Diplômée de l’Academia de Bellas Artes de San Alejandro de La Havane, Cuba (1979) et de l’Instituto Superior de Arte de La Havane, Cuba (1984).

Marta María Pérez Bravo est lauréate du premier prix de photographie Nudi (1996) et du prix de la révélation artistique d’ARCOmadrid 1997.

Elle a reçu une bourse de la John Guggenheim Foundation (1998) et une du Fond National pour la Culture et les Arts du Mexique (2006).

Ses dernières expositions individuelles incluent Vidente à la Galeria Villa Manuela de La Havane, Cuba (2011) ; A Hommage to Rodin à l’| EDS | Galeria de México, Mexique (2010) ; Relaciones Negativas à la Galeria Habana de La Havane (2007) ; Como quien se asoma a un templo à la Galería Fernando Pradilla de Madrid, Espagne (2006) ; The Hours – Visual Arts of Contemporary Latin America à l’Irish Museum of Modern Art de Dublin, Irlande (2006) ; La Visión impura au Centro de Arte Reina Sofía de Madrid, Espagne (2006) ; Espacios Sagrados à la Galería Carlos Woods du Guatemala (2006) ; des présentations solos à la Galeria Luis Adelantado de Valence, Espagne (2000, 2002, 2005) ; à la Galeria Horach Moya de Mallorque, Espagne (2004) ; à la Luis Homs Gallery de Barcelone, Espagne (2004) ; à la Galeria Algepsar de Castellon, Espagne (2004) ; à la Annina Nosei Gallery de New York, États-Unis (2002, 2000) ; à la BASTA Gallery d’Hambourg, Allemagne (2001) Germany et à l’Iturralde Gallery de Los Angeles (2001).

Quant à ses participations à des expositions collectives, elles concernent : Queloides: Race and Racism in Cuban Contemporary Art / Raza y Racismo en el arte cubano contemporáneo à la galerie 8th Floor de New York, à la Mattress Factory de Pittsburgh et au Centro de Arte Wildredo Lam de La Havane (2011-2012) ; Fragments latino-américains à la Maison de l’Amérique Latine de Paris, France (2011) ; Fotografía Iberoamericana Contemporánea à la Galería el Museo de Bogotá (2011) ; Afro Modern: Journeys through the Black Atlantic à la Tate Liverpool (2010) ; Latinas au Nassau County Museum, Etats-Unis (2010) ; Don’t Call me Pretty: Women in Art à la Panamerican Art Projects de Miami, États-Unis (2010) ; Without Mask à la Johannesburg Art Gallery en Afrique du Sud (2010) ; l’exposition itinérante Cuba Avant-Garde: Contemporary Cuban Art from The Farber Collection (2007-2010) ; Infinite Island: Contemporary Caribbean Art au Brooklyn Museum de New York (2007-2008) ; De lo que soy / Of what I am à la Lehman College Art Gallery de New York, Etats-Unis (2003) ; Shifting Tides : Cuban Photography after the Revolution au Los Angeles County Museum of Art, Etats-Unis (2001) ; Syncretism à la Lehman College Art Gallery, Etats-Unis (2001) et Latin American Still Life, Reflection of Time and Place au Museo del Barrio de New York, Etats-Unis (2000).

Marta María Pérez Bravo a également participé à la 2e (1986), à la 9e (2006) et à la 10e (2008) Biennale de La Havane, Cuba, ainsi qu’à la Biennale de Kwangju en Corée (2000) et à la 21e Biennale de São Paulo au Brésil (1990).

Son travail a été présenté dans les foires ARCOmadrid, FIAC à Paris en France, Art Miami aux USA et Zona MACO au Mexique.

Les œuvres de Marta María Pérez Bravo sont comprises dans les collections des institutions suivantes :

Museo Nacional de Bellas Artes de La Havane de Cuba, du Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofia de Madrid, du MEIAC de Badajoz en Espagne, de la Fototeca de La Havane, de la Galeria Habana de La Havane, du Ludwig Forum für Internationale Kunst d’Aachen en Allemagne, de la Daros Collection de Zurich en Suisse, du Museum of Fine Arts d’Houston, de la Colección Cisneros, de la Galeria Luis Adelantado