Mabel Poblet Pujol | Cuba

Née en 1986 à Cienfuegos, Cuba,
Vit et travaille à La Havane, Cuba,
Installation, sculpture, photographie, sérigraphie

Mon travail est basé sur les expériences autoréférentielles de ma vie passée et les impacts qu’ont ces souvenirs, qui sont devenues des œuvres, et déterminent mon présent. Je fais allusion à des actes intimes ainsi qu’à d’autres actes qui sont le résultat des relations que les gens ont avec moi.

La première série sur laquelle j’ai commencé à travailler est appelée Lugar de origen où j’utilise des images et des objets réels qui ont été impliqués, d’une manière ou d’une autre, dans ma vie. Les souvenirs sont une des ressources employées par l’homme dans la formation de son identité, alors, cette série est comme un retour aux lieux clés de l’enfance. Formellement, je reproduis des images du passé pour construire une séquence d’évènements qui caractérisent le présent, et qui ne sont pas nécessairement identiques au sujet de la série. Dans ces portraits et autoportraits je relie des référents passés, les perpétrant dans le présent. On peut aussi reconnaître certaines références de ma vie quotidienne et de mon monde spirituel.

Je suis intéressée par la capacité de l’esprit à violer les lois de la physique, et par la possibilité multidimensionnelle du temps mental (tout comme n’importe quel objet, l’esprit humain peut aussi bouger, se diffuser et se fragmenter), c’est pourquoi dans la série Ábacos j’utilise sa structure formelle et la retire du contexte, afin de montrer des évènements, actuels seulement dans la mémoire. L’abaque a été utilisé pendant des milliers d’années dans les cultures orientales comme un outil pour compter et calculer, c’est pourquoi je le relie au temps. J’emploie la réitération pour reconstruire des évènements en récupérant des images qui ont été effacées de la mémoire à cause du passage du temps. L’action du passage du temps devient un des personnages de mon travail, rassemblant des souvenirs et l’oubli en un même sentiment.

Imagen no palabra est une analogie entre l’image représentée et l’information qui ne sera pas montrée, à partir de l’expérience de la communication entre des personnes et de l’efficacité expressive d’un texte ou d’une image. Ces portraits sont faits avec des lettres et des textes qui n’ont pas de sens littéraire, c’est plutôt l’inverse, ils n’ont pas de lien, c’est une sorte de charabia. Dans beaucoup de cas, nous avons en tête des pensées et des idées que nous ne pouvons pas exprimer, mais que nous pourrions représenter avec une image.

Dans la série, Hoy mi voz tiene sonido, il y en a certaines dans lesquelles on peut déterminer comme éléments-clés l’autoréférence, qui est une caractéristique distincte de mon travail ; le corps représenté, le sang et la couleur rouge, le concept de système, tous sont des expressions de l’incapacité à communiquer des expériences et des sentiments. Le corps est le principal personnage de chaque expérience humaine, physique ou psychologique, c’est pourquoi j’utilise le sang et la couleur rouge comme fil rouge de toutes les pièces. Le sang a une connotation de liquide purificateur, c’est pour cette raison qu’il est devenu un catalyseur symbolique des expériences personnelles. Il veut aussi dire la vie et la mort au même moment.

Diplômée de l’Academia Nacional de Bellas Artes San Alejandro, Cuba, avec honneurs (2007) et de l’Instituto Superior de Arte (ISA) de La Havane (2012).

En 2008, elle suit l’atelier « Arte de Conducta » de l’artiste cubaine Tania Bruguera.

Mabel Poblet est récipiendaire d’une bourse du projet Havana Cultura pour l’année 2012.

Elle est membre de l’UNEAC (Union des Ecrivains et Artistes de Cuba).

Expositions individuelles de Mabel Poblet Pujol

Reverso au Centro de Arte Tomas y Valiente de Fuenlabrada, Madrid, Espagne (2013) ; Non-Appearance à la Galería Enlace de Lima, Pérou (2013) ; Situación Limite à la Galería Raquel Ponce de Madrid, Espagne (2013) ; Hoy mi voz tiene sonido à la Galería Villa Manuela de La Havane, Cuba (2012) ; De tus ojos la sal à la Galería Nuno Sacramento d’Ílhavo, Portugal (2011) ; Recent Works au Cuban Art Space. Center for Cuban Studies de New York, Etats-Unis (2011) ; Inventario à la Fundación Ludwig de La Havane, Cuba (2010) ; Un Sueño Real à la Fototeca de Cuba de La Havane, Cuba (2009) ; Mirando Adentro au Cuban Art Space. Center for Cuban Studies de New York, Etats-Unis (2008) ; Ábacos à la Galería Centro Cultural Cinematográfico ICAIC de La Havane, Cuba (2007) ; Works on Paper and Sculpture au Cuban Art Space. Center for Cuban Studies de New York, Etats-Unis (2006) et Lugar de Origen à la Galería José A. Díaz Peláez de l’Academia San Alejandro de La Havane, Cuba (2006).

Expositions collectives

Cuba contemporánea, Art de la Grande île des Caraïbes au Centre Culturel Manoir de Cologny de Genève, Suisse (2013) ; After the Void à l’Edison House de Londres, Angleterre (2013) avec Ministry of Nomads ; Robando espíritus à la Fototeca de Cuba de La Havane, Cuba (2013) ; Daiquirí sin azúcar à la Galería Habana de La Havane, Cuba (2012) ; El olor que entra por mi ventana au Museo del Ron de La Havane, Cuba (2012) ; 50 en los 50 à la Galería La Acacia de La Havane, Cuba (2011) ; Saber tirar y tirar bien à la Galería Villa Manuela de La Havane, Cuba (2011) ; Cuarto de Desahogo à la Galería Mateo Torriente de l’UNEAC de Cienfuegos, Cuba (2011) ; Arte Cubano en Daejeon au Daejeon Museum of Art en Corée du Sud (2011) ; Huella Múltiple au London Print Studio de Londres, Angleterre (2011) ; Cuban Women Artists au Cuban Art Space. Center for Cuban Studies de New York, Etats-Unis (2010) ; Profecía à la Galería 23 y 12 de La Havane, Cuba (2010) ; Mujheroes à la Casa Museo Oswaldo Guayasamín de La Havane, Cuba (2010) ; Arte Cubana em Coímbra à la Galería de Arte e Centro de Mutualismo de Coímbra, Portugal (2010) ; A Temporal au Centro de Desarrollo de las Artes Visuales de La Havane, Cuba (2009) ; Si una noche de invierno un viajero à l’Instituto Superior de Arte de La Havane, Cuba (2008) ; Muro de Agua à la Galería Sacramento d’Aveiro, Portugal (2007) et La vida en pelota à la Galería Servando de La Havane, Cuba (2006).

Biennales, foires

Mabel Poblet a également participé à la 9e (2006), à la 10e (2009) et à la 11e (2012) Biennale de La Havane, Cuba ou à LimaPhoto à Lima, Pérou (2012). En 2013, elle est invitée par la Primera Bienal del Sur au Panama.

Son travail est présentée dans les foires Art Fair Seattle, Art Moscow, ArtBo, Houston Fine Art Fair, Feria de Chaco, ARCOmadrid (2013) ; Houston Fine Art Fair aux USA, Artmonaco à Monaco, JustMad3 et Art Madrid à Madrid, Espagne (2012) ; Arte Lisboa au Portugal, ArtMoscow en Russie ou encore ArtBo en Colombie (2011)…

Uprising Art Gallery présente Mabel Poblet aux foires parisiennes Slick Art Fair et Art O’Clock en 2013.

Collections

Les oeuvres de Mabel Poblet sont dans les collections des institutions suivantes :

Havana Cultura, la Fondation Brownstone à Paris, et à la CIFO – Cisneros Fontanals Art Foundation aux USA.

Prix

Mabel Poblet est lauréate du prix du jury et du prix de l’UNEAC lors du Salón Provincial de Artes Plásticas de Cienfuegos, Cuba (2005) ; d’un prix de la Asociación Hermanos Saiz lors de l’édition 2004 du même salon.

Interview Exclusive de Mabel Poblet

Mabel Poblet a répondu à nos questions à La Havane, lors de la 11e Biennale. La jeune artiste est revenue sur son parcours, et sur son utilisation de son corps et de sa mémoire individuelle et familiale dans ses oeuvres.

Lire plus

Œuvres de l’artiste

Découvrez les œuvres de Mabel Poblet disponibles à la vente.

Mabel Poblet | Reunificación Familiar

En savoir plus… 

Mabel Poblet | Libación

En savoir plus… 

Mabel Poblet | Ana

En savoir plus… 

Mabel Poblet | Trillizas

En savoir plus…