cheap uggs

Jorge Pineda | République Dominicaine

Né en 1961, à Baharona, République Dominicaine
Vit et travaille entre Saint Domingue et Madrid.
Peinture, sculpture.

L’artiste dominicain se concentre beaucoup sur la relation à l’espace et dans ses dernières installations propose des sculptures qui sortent de leur cadre et envahissent les lieux d’expositions et les murs des galeries. Ses œuvres s’incrustent physiquement dans ces espaces pour mieux communiquer avec le public.


Une autre de ses préoccupations artistiques est la représentation de la violence sociale – souvent retranscrites par l’usage de masques couvrant les visages ou de personnages enfantins, privés de leur innocence et faisant face à la guerre ou à l’exploitation du corps féminin, par exemple.

Diplômé en architecture à l’Université Autonome de Saint Domingue et spécialisé en lithographie auprès du Studio Bordas à Paris.

Ses dernières expositions individuelles incluent Entropia à la Galeria District & Co à Saint Domingue (2008), Niñas Locas à la Galeria Espacio Liquido en Espagne (2007), Frágil à la Galeria Raquel Ponce de Madrid (2006), et Trampas au Musée des Confluences de Lyon (2004) et Curador Curado au Museo de Arte Moderno de Saint Domingue (2000).


Quant à ses participations à des expositions collectives, elles concernent : The Armory Show à la Lyle O. Reitzel de New York (2011) ; Kreyol Factory à la Villette à Paris (2009) ; l’exposition itinérante Focus on the the Global Caribbean Landscapeà la Fondation Clément en Martinique (2012),
 au Little Haïti Cultural Center à Miami (2011), au Museum of Contemporary Art à Porto Rico (2010) et à Sète au MIAM – Musée International des Arts Modestes (2009) ; Geografías (in)visibles. Arte contemporáneo latinoaméricano en la Colección Patricia Phelps de Cisneros au Centro Leon de Santiago de los Caballeros en République Dominicaine (2008) et Infinite Island: Contemporary Caribbean Art au Brooklyn Museum de New York (2007-2008).


Il a également participé à la biennale de Cuenca (2011), à la 8e Biennale de Venise (2003) et aux foires ARCOmadrid (2007-2010), MIA à Miami (2010), Art Basel Miami (2009), ZonaMACO au Mexique (2009) et CIRCA à Puerto Rico (2008). Il sera présent à la 11e Biennale de La Habana en mai 2012.

Jorge Pineda est aussi un des cinq membes du Collectivo Quintapata et a ainsi participé à l’exposition itinérante Mover la Roca qui voyagé au Centro Cultural Recoleta à Buenos Aires (2010), et dans les Centros Culturales de España de Mexico (2011), de Lima (2009), de Saint Domingue (2008).

Interview Exclusive de Jorge Pineda (novembre 2013)

Jorge Pineda est invité comme artiste en résidence et Parcours In Situ de la BIAC Martinique, Biennale Internationale d’Art Contemporain, dont la première édition se tient du 22 novembre 2013 au 15 janvier 2014 et dont le thème est « De la Résonance du Cri Littéraire dans les Arts Visuels ». A ce titre, Uprising effectue en reportage à la Martinique du 19 au 26 novembre et conduit une série d’interviews de l’équipe organisatrice, des commissaires invités, des artistes en résidence et des artistes exposant dans les Pavillons International et de la Martinique.
En novembre 2013, Jorge a répondu aux questions d’Uprising Art sur sa carrière et les pièces présentées à la biennale. Lire plus

Interview Exclusive avec le collectif Quintapata (mai 2013)

Le collectif dominicain Quintapata (Pascal Meccariello, Raquel Paiewonsky, Jorge Pineda & Belkis Ramírez) a répondu aux questions d’Uprising Art à l’occasion de la 55e Biennale de Venise où nous effectuons un reportage sur la présence d’artistes contemporains caribéens. Ils y présentent leur vidéo interactive ADN et reviennent sur leur formation comme groupe, et sur la signification de cette pièce qui explore avec humour les relations de pouvoir.

Lire plus