cheap uggs

Johanna Auguiac-Célénice | Martinique

Johanna Auguiac-Célénice
Commissaire d’exposition
Martinique
Nous contacter

Diplômée de NYU en histoire de l’art,  New York University, États-Unis (1994).

Johanna Auguiac-Célénice est la fondatrice de la Galerie JM’Arts, lancée en 2002 à Paris, France ; même si le concept de la galerie a été lancé en 2001 où elle était alors située dans le 12ème à la rue Crozatier dans un appartement/galerie. La galerie a fermé ses portes fin 2011.
JM’Arts réprésentait les artistes Carlos Estévez (Cuba), Inès Tolentino (République Dominicaine), Thierry Alet (Guadeloupe), Anabell Guerrero (Venezuela), Yolanda Naranjo (République Dominicaine / Grèce), Jorge Pineda (République Dominicaine), Sentier (Martinique)…
Elle organisait chaque année les expositions Les Faiseuses, dédiées à la création plastique caribéenne féminine. Deux femmes étaient invitées à produire ensemble des œuvres et à les exposer ensuite. La galerie a organisé au total une cinquantaine d’exposition d’art contemporain de la Caraïbe et des Amériques. JM’Arts a été sélectionnée à « Slick Art fair » (2010) et « Chic Dessin » (2011), et a notamment lancé les concepts « Martinique Nouvelle Vague » et « Guadeloupe Nouvelle Vague » qui ont permis de présenter à Paris de jeunes artistes antillais ; ou encore a présenté des artistes barbadiens avec Barbadiana.

En 2012, Johanna Auguiac-Célénice curate l’exposition Maditierra, mettant la Martinique à l’honneur à Santiago de Cuba, Cuba.

En 2009, elle est conseillère artistique de l’exposition Kreyol Factory à la Villette, Paris, France, aux côtés de Régine Cuzin.

En 2008, elle participe au séminaire international « L’Art Contemporain de la Caraïbe » organisé en Martinique, dans la section sur « l’art dans la Caraïbe, entre revendication identitaire et ambition de reconnaissance internationale ».

En 2007, elle est commissaire pour le festival Les Météores sur la Scène Nationale de l’Hippodrome de Douai et pour le festival des Francophonies en Limousin. La même année elle est présidente du jury de la biennale de Bonao en République Dominicaine.

De 1999 à 2002, elle est professeure d’histoire de l’art et de sémiologie à l’IRAVM, Institut Régional d’Art Visuel de Fort-de-France, Martinique.

Johanna Auguiac-Célénice est membre de l’AICA/Sud.

Johanna Auguiac-Célénice est l’instigatrice et directrice de la BIAC Martinique, Biennale Internationale d’Art Contemporain, dont la première édition se tient du 22 novembre 2013 au 15 janvier 2014 et dont le thème est « De la Résonance du Cri Littéraire dans les Arts Visuels ». A ce titre, Uprising effectue en reportage à la Martinique du 19 au 26 novembre et conduit une série d’interviews de l’équipe organisatrice, des commissaires invités, des artistes en résidence et des artistes exposant dans les Pavillons International et de la Martinique.

Interview Exclusive de Johanna

En octobre 2013, elle a répondu aux questions d’Uprising Art concernant la genèse et les développements de cette biennale. Lire plus

Johanna Auguiac-Célénice publie des essais dans le livre Art Public, Une Collection d’Art Contemporain en Guadeloupe, Skira Flammarion, 2010. Elle participe à la rédaction de catalogues d’exposition, comme sur Thierry Alet.