cheap uggs

Giscard Bouchotte | Haïti

Giscard Bouchotte
Commissaire d’exposition, réalisateur freelance, critique d’art
Haïti
Nous contacter

Diplômé en sciences politiques de Sciences Po Paris, France.

En 1998, il reçoit un prix littéraire pour sa nouvelle Blackout, publiée aux éditions Mémoires à Port-au-Prince, puis traduite en espagnol pour la revue Casa de las Américas.

Giscard Bouchotte travaille avec la fondation AfricAmérica à Haïti, fondée entre autre par Barbara Prézeau-Stephenson, et participe à l’organisation des Forums Transculturel de Port-au-Prince. En 2010, il soutient, pour AfricAmérica, le projet _trans- réalisé avec Madagascar, Haïti et le Cameroun, et orchestré par Revue Noire, et y emmène Jean Eddy Rémy.

Giscard Bouchotte est le commissaire de l’exposition « historique » Haiti : Kingdom of this World présentée à la 54e Biennale de Venise dans le premier pavillon haïtien, à Paris et à Miami (2011).

Il a aussi réalisé le court métrage La Vie Rêvée de Sarah, 2008, produit par Energy Films et Haïti, vu par Maryse Condé.

Ses critiques paraissent dans la section caribéenne de l’AICA, l’AICA-SC et dans les journaux Le Nouvelliste, Haïti en Marche ou Le Monde.

En 2012, il publie un essai dans le catalogue de l’exposition Who More Sci-Fi Than Us – qui se tient à la Kunsthal KadE d’Amersfoort en Hollande et curatée par Nancy Hoffmann.

En juin 2012, Caribbean InTransit conviait une vingtaine de professionnels au Smithsonian Museum pour une conférence sur les « Biennales et les pratiques artistiques dans la Caraïbe ». La 3e section, autour du thème « Pouvoir, politique & idéologies », accueillait Leah Gordon, commissaire de la Ghetto Biennal et de l’exposition In Extremis ainsi que Giscard Bouchotte.