cheap uggs

Gérald Alexis | Haïti

Gérald Alexis
Commissaire d’exposition
Haïti
Nous contacter

Diplômé en histoire de l’art de l’Université du Texas, États-Unis (1991).

Gérald Alexis est membre de l’AICA (Association Internationale des Critiques d’Art) et de l’ICOM (International Council of Museums).

Il est récipiendaire de bourses de la Fullbright Foundation des Etats-Unis, de l’Institut Canadien de Québec et de PEN Canada.

En 2006, il effectue une résidence à la Maison de la Littérature de Québec.

Depuis 2004, il réside à Québec, Canada, où il est conseiller en arts et patrimoine à la mise en valeur de divers lieux historiques et culturels canadiens. Il est chargé de projets au CIDIHCA, Centre International de Documentation et d’Information Haïtienne, Caribéenne et Afro-Canadienne – depuis 2007.

Suite au séisme de 2010 en Haïti, il mène de nombreuses activités afin de sauvegarder l’héritage culturel haïtien.

Il a été conseiller artistique à la Galerie Nader de Pétionville, Haïti, de 1999 à 2003. Auparavant, il était directeur-conservateur du Musée d’art haïtien de 1992 à 1998, et commissaire des expositions au Musée du panthéon national haïtien de 1983 à 1991.

Dernièrement, il a fait partie de l’équipe curatoriale de l’exposition Caribbean : Crossroads of the World au Queens Museum of Art, à El Museo del Barrio et au Studio Museum in Harlem, tous trois à New York, États-Unis, 2012-2013.

En 2010, il a curaté l’exposition Saving Grace: A Celebration of Haitian Art à la galerie Affirmative Arts de New York.

Quelques autres expositions curatées par Gérald Alexis : Mitos y Realidades del Caribe Contemporáneo au Centro León de Santiago de los Cabelleros, République Dominicaine (2002) ; Contemporary Caribbean Vision à la Caribbean, Latin American Art Foundation de Sainte-Croix, Virgin Island / USA (2001) ; Burton Chenet : Un monde à partager au Centre d’Art de Port-au-Prince, Haïti (2001) ; Max Pinchinat – Peintre, Mourir en exil au Centre d’Art de Port-au-Prince, Haïti (1999) ; Haitin Taide ja Voodoo au Retretti Art Center de Finlande (1998).

C’est également lui le commissaire de l’exposition d’Edouard Duval-Carrier à la Biennale internationale de São Paulo, Brésil de 1996 (Le panthéon Vaudou) et de l’exposition Haïti : Art Naïf art Vaudou aux Galeries Nationales du Grand Palais de Paris, France en 1988.

Gérald Alexis est l’auteur de Artistes Haïtiens, Editions du cercle d’art, 2007 et de Peintres Haïtiens, dans la même maison d’édition en 2000 ainsi que de Pour que vive la ligne, Tébo, une œuvre picturale, Editions Henri Deschamps, 1995.

En 2010, il publie l’article Contemporary Haitian Art: Private Collections – Public Property, dans la revue Museum International, volume 62, n°248, distribuée par l’UNESCO. En 2011, il publie l’article Images de loas, portraits d’homme dans le catalogue de l’exposition sur Hector Hyppolite du Louvre, Paris ; ou l’article Philippe Dodard pour le 26e numéro d’Artes, Revista de arte Caribeño de Saint Domingue en 2008. Il contribue aussi, entre autre, au catalogue de l’exposition La Vie urbaine dans la peinture des Caraïbes au Centro Cultural Cariforo de Saint Domingue (1999-2000). Ses articles comme La femme haïtienne et la peinture paraît dans Haïti au Toit de la Grande Arche (Paris, 1998) ; Portraits d’âmes – pour l’exposition Œuvres récentes de Mario Benjamin au Musée d’Art Haïtien du Collège Saint-Pierre de Port-au-Prince, Haïti (1997).

Il contribue régulièrement à la revue Nuit Blanche et au Quebec Chronicle Telegraph, ou encore à Calabash.

Il a participé à la compilation du catalogue Caribbean : Art at the Crossroads of the World, sous la direction de Deborah Cullen et d’Elvis Fuentes, aux Yale University Press (2012).