cheap uggs

Esterio Segura | Cuba

Né en 1970, à Santiago, Cuba
Vit et travaille à La Habana.
Peinture, sculpture.

L’immigration et le départ sont au centre de la recherche artistique d’Esterio Segura. La condition cubaine, la migration clandestine, le désir de départ, sont des sources d’inspiration profondes pour l’artiste qui n’hésite pas à mettre au service de ses thématiques toute une imagerie du vol (avions, machines volantes), de l’éternel retour (cercles concentriques) voire même du mensonge (Pinocchio). Les objets familiers qu’il utilise parlent au public et sont axés sur un détournement humoristique pour adresser des sujets politiques ou sociaux pourtant graves et tristes de l’histoire cubaine contemporaine.

Esterio Segura est un personnage emblématique de la scène artistique cubaine contemporaine puisqu’il est un des premiers à critiquer l’absence de production visuelle des années 1980 et la perpétuation de créations attachées au régime. Carlos Garaicoa et lui organisent en 1993 l’exposition Las metafores del templo au Centro de Desarrollo de las Artes Visuales de La Habana, avant d’être les premiers jeunes artistes à être exposés à la Biennale de La Habana en 1994.

Diplômé de l’Instituto Superior de Arte (ISA) de La Habana (1994), Esterio Segura a été lauréat du prix du Museo Nacional de Cuba (1992) et a été en résidence au Gasworks Studio de Londres (1995) et au Forum Ludwig en Allemagne (1997).

Ses dernières expositions individuelles incluent : ¡CUBA! 11 artists speak for 11 million à Salt Fine Art à Laguna Beach en Californie (2012) ; El Final Nunca Está en el Horizonte à la Galeria Servando (2011) ; Lost Luggage au Museo Nacional de Bellas Artes de La Habana (2009) ; No todo lo que vuela se come à la Galería Habana à La Habana (2006) ; Noticias que me vuelan dentro à la Couturrier Gallery de Los Angeles (2002) ; On the Other Side of the Bridge à la PPOW Gallery à New York (2001) ; Espacio ocupado por un sueño au Centro Wifredo Lam à La Habana (1999).

Quant aux participations d’Esterio Segura à des expositions collectives, elles concernent : Cuban Visions au Metropolitan Pavilion de New York (2011) ; En otra dimensión à la Galería Habana à La Habana (2010) ; Confluencias Inside. Arte Cubano Contemporáneo au National Spanish Cultural Center Arte Museum d’Albuquerque (2009) ; à l’exposition itinérante Ajiaco: Stirrings of the Cuban Soul (Connecticut, New York, Louisiane 2009-2011) ou Erótica au Museo Nacional de Bellas Artes de La Habana (2008).

Il a également participé aux biennales de Lisbonne (2010), São Paulo (2004), La Habana (5e, 7e et 8e et sera à la 11e en mai-juin 2012) et à la biennale de la Caraïbe et de l’Amérique centrale à Saint Domingue (2003), tout comme aux foires ARCOmadrid ou Arte BA à Buenos Aires.

Les œuvres d’Esterio Segura sont comprises dans les collections du Museo Nacional de Bellas Artes de La Habana, au Museo de Arte Latinoamericano de l’Université d’Essex en Angleterre, au MoMA et Bronx Museum de New York.

Interview Exclusive avec Esterio Segura

Esterio Segura a répondu à nos questions à La Havane lors de la 11e Biennale, il évoque ainsi ses projets artistiques liés à Cuba, à la politique, à l’érotisme, à l’architecture ou encore au religieux. Avec Occidente Tropical, Mistica del resguardo y de la gozadera, Sobre como aprendió a caminar la tierra ou encore No todo lo que vuela se come découvrez l’univers d’Esterio Segura.

Lire plus : http://blog.uprising-art.com/interview-exclusive-esterio-segura/

Les oeuvres de l’artiste

Esterio Segura | El final nunca está en el horizonte

En savoir plus… 

Esterio Segura | Gozando la ideología

En savoir plus… 

Esterio Segura | Not Flying

En savoir plus… 

Esterio Segura | Prototype CSXXI

En savoir plus… 

Esterio Segura | Goodbye My Love

En savoir plus… 

Esterio Segura | La Diestra

En savoir plus… 

Esterio Segura | First Class

En savoir plus…