cheap uggs

Eduardo Ponjuán | Cuba

Né en 1956, à Pinar del Rio, Cuba
Vit et travaille à La Habana.
Sculpture.

Les installations et sculptures de l’artiste sont un perpétuel remaniement d’idées et une réinvention des codes et symboles associés aux objets qu’il utilise.

Eduardo Ponjuán pousse le public à remettre en question ses convictions. Nos interprétations doivent être déconstruites et notre regard s’ouvrir à l’invisible compris dans l’œuvre pour que celle-ci nous communique son message.

Diplômé de l’Instituto Superior de Arte (ISA) de La Habana (1987), il est lauréat du 1e prix du Museo Nacional de Bellas Artes de La Habana (1987). Pendant plusieurs années, il travailla avec René Francisco Rodríguez sur les thématiques de la propagande soviétique.

Ses dernières expositions individuelles incluent Salt à la Galeria Villa Manuela de La Habana (2007) ; Limbo à la Galeria Habana (2003) ; I have it on the tongue’s tip au Museo Nacional de Bellas Artes de La Habana (2003) ; Utopian Territories: New Art from Cuba à la OR Gallery de Vancouver (1997) ; Call Malevich (avec René Francisco) à la Kunsthalle de Düsseldorf (1996) et Alternate current au Centre Wifredo Lam (1995).

Quant à ses participations à des expositions collectives, elles concernent : Adjoining Islands: The Cuban Pavilion in Manhattan à la galerie 8th Floor de New York (2011-2012) et Cuban Visions au Metropolitan Pavilion de New York (2011).

Il a également participé à la 54e biennale de Venise (2011) et sera présent à la 11e biennale de La Habana en mai-juin 2012.

Les œuvres d’Eduardo Ponjuán sont comprises dans les collections du Museo Nacional de Bellas Artes de La Habana, du Wilfredo Lam Centro de Arte Contemporáneo, ou encore du Forum Ludwig en Allemagne.