cheap uggs

David Pérez Karmadavis | République Dominicaine

Né en 1976 à Santo Domingo, République Dominicaine
Vit et travaille au Guatemala,
Performance, dessin

Todo territorio encaja en una forma geométrica.

Toda atmosfera encaja en un espacio.

Todo contexto encaja en cualquier individuo y todo hecho en una acción.

David Pérez Karmadavis est diplômé de la Escuela Nacional de Bellas Artes de Santo Domingo, R. Dominicaine (1998) et diplômé avec honneurs (Magna Cum Laude) en beaux-arts et illustration (Bellas Artes e Ilustración) de l’école de Altos de Chavón (2001).

Il est artiste en résidence à Soma, à Mexico D.F., Mexique (2011) ; à l’atelier et à la résidence de la Fondazione Spinole de Banna, Turin, Italie (2010) et au Château de Trebesice, en République Tchèque (2009).

L’artiste également récipiendaire de plusieurs bourses et aides telles que du Franklin Furnace Fund, New York, en 2009 ou du CGE/GT du Guatemala en 2009.

Expositions individuelles de David Pérez Karmadavis

Karmadavis: Art, Justice, Transition à l’University of Essex, Angleterre (2012-2013) ; Mitos de la caverna au Centro cultural de España de Santo Domingo, R. Dominicaine (2011) ; Frente de calamidad à la fundación spinola en banna de Turin, Italie (2010) ; Túmulos à Exit Art à New York, USA (2009) ; La manada au Centro Cultural de España, Guatemala (2009) ; Punto tangencial, Arte-estudio au Museo de Arte Moderno de Santo Domingo, R. Dominicaine (2008) ; Camuflaje à San Antonio, Texas, USA (2008) ou Isla abierta à Calle El Conde, Zona Colonial, Santo Domingo, R. Dominicaine (2006).

Expositions collectives

Discipulos à la Clang Gallery de Ragusa, Italie (2013) ; Inmonumental à Concepción 41 à Antigua, Guatemala (2013) ; La toma au Centro cultural de España / Cine lux de Guatemala (2012) ; Tunel 14 festival del centro histórico au Guatemala (2011) ; Unresolved circumstances au Museum of Latin American Art – MOLA de Los Angeles, USA (2011) ; Motion of a Nation à la Galleria VM 21 de Rome, Italie (2011) ; Nepotismo sonoro, proyecto Sonría que lo están filmando à l’Edificio de Correos de Guatemala (2009) ; Estrategias de escape lors de Trebesice VII (artiste-enn-résidence) en République Tchèque (2009) ; Torre de babel, proyecto performar, festival internacional de performance de Santo Domingo, R. Dominicaine (2009) ; Videoarde, videos critico en Latinoamérica y el Caribe au Mexique et en Argentine (2009) ; Proyectos, Arte-estudio au Museo de arte moderno de Santo Domingo, R. Dominicaine (2008) ; Declive; proyecto Demolicion-construccion à Cordoba, Argentine (2008) ; Forma truncada; Horror Vacui au CCE d’Antigua, Guatemala (2008) ; Seat Mates (coexistence). Videos en bus publico au Parallax festival de Belgrade, Serbie (2007) ou Dont call it performance/no lo llames performance au Museo del barrio de New York, USA (2004).

Biennales, foires

David Pérez Karmadavis participe aussi à plusieurs biennales comme la Bienal Paiz au Guatemala (2012) ; la 24e (2012), 23e (2010), 22e (2008), 21e (2006) bienal de Arte Eduardo Léon Jiménez de Santiago, R. Dominicaine (2012) ; Happy Island. Primer encuentro bienal de arte Contemporáneo del Caribe à Aruba (2012) ; 26e (2011) et 22e (2003) bienal nacional de artes visuales du Museo de Arte Moderno de Santo Domingo, R. Dominicaine (2011) ; la 54e Biennale de Venise, Italie (2011) ; la Bienal Iberoamericana Inquieta Imagen V, san José Costa Rica (2007) ou encore la 5e Bienal del Caribe du Museo de Arte Moderno de Santo Domingo, R. Dominicaine (2003).

Son travail est aussi présenté dans des foires internationales comme Loop à Barcelone, Espagne (2008) ou ARCOmadrid, Espagne (2007). Il réalise des performances pour Edge Zone à Miami, USA (2006) un festival international de performance curaté par l’artiste dominicaine Charo Oquet.

David Pérez Karmadavis reçoit la mention d’honneur dans la sélection de projets du projet Des-pacio au Costa Rica en 2011. En 2010, lors de la 23e Biennale d’Art Eduardo Léon Jiménez de Santiago, R.Dominicaine, il est récompensé par le Prix spécial de la Colección Patricia Phelps de Cisneros qui lui permet de réaliser une résidence au Mexique.

Lors de la 22e édition de cette biennale, en 2008, il reçoit une mention d’honneur. Quant à la 22e Biennale des Arts Visuels de Saint Domingue, il y remporte le 3e prix de céramique (2003). Enfin, en 2002, il est récompensé par la mention d’honneur de la Biennale de Petits Formats, tout petit, pour la section de gravure, du Salon d’Honneur de la Galerie Internationale de Buenos Aires, Argentine.

Œuvres de l’artiste

David Pérez Karmadavis | Fantasma

En savoir plus… 

David Pérez Karmadavis | Estructura Completa

En savoir plus… 

David Pérez Karmadavis | Al tramo izquierdo

En savoir plus…