cheap uggs

David Damoison | Martinique

Né en 1963 à Malakoff, France,
Vit et travaille à Paris, France
Photographie

Suit des cours de photographie à l’Ecole Boule de Paris, France et à l’American Center de Paris. Puis, il complète sa formation par des cours d’arts plastiques à Saint Denis.

Il devient assistant photographe en publicité et mode pour Jean Larivière et le studio Pin Up.

En 2011, il effectue une résidence en Guyane, à Saint-Laurent du Maroni, à Mana et Awala-Yalimapo. En 2012-2013, David Damoison réalise une résidence à Gorée, Sénégal, sous l’égide du musée Dapper de Paris, France, pour le projet Mémoires.

Expositions individuelles de David Damoison

Le Voyage des Sens à Saint-Laurent du Maroni, à la fête de Mana, au Lycée de Rémire et au Rectorat de la Guyane (2011) ; Portraits au Jardin d’Acclimatation de Paris, France dans le cadre de l’année des Outre-Mer (2011) ; David Damoison à la galerie Anne de Villepoix de Paris, France (2010) ; Nuits noires et blanches à Fort-de-France, Martinique et au Museum of Afro-American Diasporas de San Francisco, États-Unis (2007) ; Le Voyage des Sens au Carrousel du Louvre de Paris, France (2005) ; Segregaciones del Caribe urbano au Museo Jacobo Borges de Caracas, Venezuela (2003) ; Les Maîtres de la parole créole au Centre Culturel de Rencontre Fonds Saint-Jacques de Sainte Marie, Martinique et à l’Habitation Clément (1995-1996) et Caraïbe à la Halle Saint-Pierre de Paris (1993) et aux Anneaux de la Mémoire de Nantes, France (1994).

Expositions collectives

Guyanes > Pigment à la Fondation Clément en Martinique (2013) ; Who More Sci-Fi Than Us à la Kunsthal KadE d’Amersfoort en Hollande (2012) ; Focus on the the Global Caribbean Landscape à la Fondation Clément en Martinique (2012), au Little Haïti Cultural Center à Miami (2011), au Museum of Contemporary Art à Porto Rico (2010) et à Sète au MIAM – Musée International des Arts Modestes (2009) ; Kreyol Factory à la Grand Halle de la Villette, Paris, France (2009) et Gestes, Regards au Rencontres Internationales de Photographie d’Arles (1984).

Le travail de David Damoison est exposé lors du 42e Salón Nacional de Artistas de Cartagena de Indias, Colombie (2010-2011) avec Portrait au travail au Museo de Arte Moderno de Baranquilla.

Biennales, foires

En 2013, il participe à la 3e édition de la manifestation d’art contemporain Art Bemao à Baie-Mahault en Guadeloupe ; ainsi qu’aux 2e Rencontres Photographiques de Guyane. En 2010, il est invité à la 7e Biennale du Marronage de Matoury en Guyane ; à la Biennale de Liverpool, Angleterre dans le pavillon caribéen « City States » ; à Utropicos à Pontevedra, Espagne et au Fesman à Dakar, Sénégal.

En 2008, David Damoison est invité à la Joburg ArtFair de Johannesburg, Afrique du Sud. En 2005, il expose Caracas, la Calle, El Patio à la Guangzhou Photo Biennial en Chine. En 2004, il participe aux Rencontres Internationales de Photographie d’Arles, France, avec son travail sur les dockers de Pointe Noire au Congo. En 2001, il prend part aux Ve Rencontres de la photographie africaine à Bamako, Mali, présentant le même projet (Ports d’Afrique).

Collections

Les œuvres de David Damoison sont comprises dans les collections des institutions suivantes : Museum of Afro-American Diaspora de San Francisco, du FRAC de la Réunion, de la Fondation Clément en Martinique, du Musée de la mémoire de l’immigration de Paris et du FNAC en France.

Prix

En 2000, il reçoit le prix du conseil général Pyrénées-Atlantiques pour son exposition sur Le Voyage des Sens lors du Festival Terre d’Images de Biarritz, France.

Publications

Ses photographies sont publiées par Revue Noire (dans ses deux numéros spéciaux sur la Caraïbe) et dans la presse grand public, ainsi que dans les ouvrages Les Maîtres de la parole créole (1995) ainsi que Le Galion, Canne, douleur séculaire, ô tendresse! (2000) avec Raphaël Confiant, Vodou ! Un tambour pour les Anges avec Louis Philippe Dallembert (2003) et Paris – Caraïbes, le Voyage des Sens avec Monchdachi (2002).