cheap uggs

Damali Abrams | Guyana, USA

Damali Abrams

Née en 1974
Vit et travaille à New York, USA
Vidéo, performance

Ma chaîne de télévision fictionnelle, Self-Help TV, est un projet de performance vidéo en cours, utilisant mon propre corps et ma propre histoire personnelle comme point de départ. Self-Help TV emploie une gamme de différents formats télévisuels, dont la comédie, le drame et la réalité pour examiner des problématiques d’amélioration personnelle.

Le courant majoritaire d’auto-assistance (entraide) tend à ignorer la manière dont des facteurs comme la race, la classe, et le genre peuvent affecter le bien-être général d’une personne. Cependant, en tant que femme de couleur, il est important de donner de la visibilité à des gens qui sont rarement représentés. Mon travail est aussi destiné à être universel, pour engager subtilement les spectateurs dans l’espace où nous nous sentons aliénés, pas à notre place ou pas sûrs de nous.

Diplômée en beaux-arts (BA) de la New York University et en beaux-arts (maîtrise, MFA) du Vermont College of Fine Arts, USA.

En 2009-2010, elle est artiste en résidence à A.I.R, New York, USA.

Elle est membre du collectif de femmes artistes New-yorkais tART ainsi qu’une des coordinatrices du Feminist Art Project à New York.

Expositions collectives avec Damali Abrams

Timehri Transitions: Expanding Concepts in Guyana Art à la Wilmer Jennings Gallery de New York, USA (2013) ; Caribe Now contemporary art of the Caribbean Diaspora à la Nathan Cummings Foundation de New York, USA (2012-2013) ; SITE Project à la LIU Brooklyn’s Kumble Theater and Humanities Gallery de Brooklyn, New York, USA (2012) ; Ain’t A Woman? au MoCADA, Museum of Contemporary African Diasporan Art de New York, USA (2010) ; Making & Sharing a Room of Our Own à Figment à New York, USA (2010).

Projet Spécial

Aux côtés de la plateforme Fresh Milk de La Barbada, elle mène le projet The Fresh Performance Project : un an de vidéos et d’échange autour de la performance entre une dizaine d’artistes caribéens vivant dans les Caraïbes et d’autres issus de la diaspora.

Biennales, festivals

Damali Abrams participe à La Bienal 2013: Here Is Where We Jump au Museo del Barrio de New York, USA (2013) ; et au REACH Festival, USA (2013).