cheap uggs

Claire Tancons | Guadeloupe – USA

Claire Tancons
Commissaire d’exposition, critique, chercheuse
Guadeloupe / USA
Nous contacter

Diplômée en histoire de l’art (spécialité arts africains) et en muséologie de l’École du Louvre de Paris, France (1999) ainsi qu’en histoire de l’art du Courtauld Institute of Art de Londres, Angleterre (2000), Claire Tancons a également complété sa formation par un certificat en études muséales à l’Université de Montréal au Canada (1999) et par le programme d’études curatoriales du Whitney Museum Independent Study Program (2001).


Elle est récipiendaire de nombreuses bourses notamment de l’Institut National d’Histoire de l’Art (2006), de la Foundation for Arts Initiatives (2007 et 2009), du Prince Claus Fund (2008), de la Fondation Andy Warhol (2008) et de l’Institut Français (2011).

Claire Tancons se spécialise sur le carnaval, les mouvements populaires et les arts processionnaires et s’attache à la reformulation de l’art performance à l’aune des productions artistiques contemporaines caribbéennes et africaines . Son axe de travail inclut à la fois de la recherche, écriture et réalisation de projets curatoriaux, et se base sur une approche interculturelle.

Au cours de ces dernières années, elle a été invitée à parler de ses travaux dans des institutions artistiques et universitaires en Europe (Musée du Quai Branly et EHESS à Paris, Institut Courtauld à Londres, Platform 3 à Munich, C Festival à Faenza, Ujadowski Castle à Varsovie etc) en Amérique du Nord (Wexner Center for the Arts, New Orleans Museum of Art, Temple University, SUNY Buffalo, University of California at Santa Cruz etc aux Etats Unis, The Western Front et Simon Fraser University au Canada) en Amérique Latine (Museu de Arte Moderna Rio de Janeiro) et en Asie (Chomnam University en Corée du Sud, Yugchenko Museum aux Philippines.)

Elle a beaucoup voyagé pour ses recherches, dans la Caraïbe depuis 2004 (Bahamas, Haiti, Guadeloupe, Dominique, Martinique, Trinidad, St Kitts et Névis) et en Afrique depuis 2009 (Afrique du Sud, Mozambique, Angola, São Tomé, Cap Vert, Sénégal, Bénin, Nigéria, Cameroun).

Elle est née en Guadeloupe en 1977, est basée à la Nouvelle Orléans depuis 2007 et travaille in situ.

Actuellement elle est commissaire associée à la recherche de Benin Biennale 2012 (directeur artistique Abdellah Karroum) et travaille à différents projets sur le carnaval et l’art contemporain pour le Contemporary Arts Center New Orleans pour 2013-15, l’un avec Krista Thompson axé sur la Caraïbe et l’autre avec Delaney Martin axé sur la Nouvelle Orléans.

En 2012 elle crée Extemporary une plateforme artistique et curatoriale dédiée à la présentation de performances publiques processionnaires dont les premiers projets auront lieu à Harlem, Port-of-Spain et la Nouvelle Orléans.

En 2010-11 elle fait office de conseillère pour le projet de préfiguration de Harlem Biennale.

En 2008, elle est l’une des curatrices pour la 7e Biennale de Gwangju en Corée du Sud (directeur artistique Okwui Enwewor), à l’occasion de laquelle elle monte le projet SPRING, une procession de 90 minutes inspiré simultanément par les processions carnavalesques et les démonstrations politiques qui est louée dans la presse spécialisée comme étant un nouveau modèle de commissariat et l’un des temps forts de la biennale (Artforum).

En 2009, comme commissaire invitée à la 2e Biennale de Cape Town en Afrique du Sud, CAPE09, Claire Tancons répète l’expérience avec A Walk Into the Night, une procession de 60 minutes, inspirée des traditions du carnaval du Cap qui fait retour sur les déplacements forcés de l’époque de l’apartheid.

De 2007 à 2009, Claire Tancons était commissaire associée de Prospect.1 New Orleans (directeur artistique Dan Cameron) où elle réalise une exposition du Victor Harris, Grand Chef Mardi Gras Indian et commissaire associée du Contemporary Arts Center de La Nouvelle-Orléans où elle organise notamment City Stage (2008) et Score & Script: Music in Video (2009).

Auparavant, elle a occupé plusieurs postes à l’International Center of Photography (ICP) de New York où elle assiste à la recherche pour Only Skin Deep. Changing Visions of the American Self (2004), au Walker Art Centre où elle assiste la conception de How Latitudes Become Forms: Art in a Global Age (2003) ou à la Paula Cooper Gallery où elle organise Paul D. Miller aka DJ Spooky’s Path is Prologue: Rebirth of a Nation (2004).

Comme commissaire indépendante, elle a organisé : Lighting the Shadow: Trinidad in and out of Light au Caribbean Contemporary Art (CCA7) à Port of Spain, Trinidad & Tobago (2004) ; Robin Rhode: The Score à l’Artists Space de New York (2005), Ralph Lemon: (The efflorescence of) Walter à The Kitchen à New York (2007) ; Mas’: From Process to Procession à la Rotunda Gallery de New York (2007).

Les articles de Claire Tancons ont été publiés essentiellement en Anglais par Nka: Journal of Contemporary African Art, Small Axe: A Caribbean Platform for Criticism, Third Text ou encore Fillip et e-flux journal et dans de nombreux catalogues d’expositions notamment pour le Savannah School of Art and Design, le Wexner Center for the Arts ou la Fondation Calouste Gulbenkian. Nombre de ses écrits ont été republiés et traduits en français, néerlandais, italien, portugais et coréen.

Récemment, elle a publié Occupy Wall Street: Carnival Against Capital? Carnivalesque as Protest Sensibility, paru dans e-flux en décembre 2011 (Alice Award for Emerging Critic) et Carnival to Commons: Pussy Riot Punk Protest and the Exercise of Democratic Culture paru dans e-flux en Septembre 2012.

Entre autres essais notables Curating Carnival? Performance in Contemporary Caribbean Art a paru dans l’ouvrage Curating in the Caribbean, aux Editions The Green Box (2012) sous la direction de David A. Bailey, d’Alissandra Cummins, d’Axel Lapp et d’Allison Thompson et Women in the Whirlwind: Withholding Guadeloupe’s Archipelagic History paraîtra dans Small Axe 39.

Des revues, commentaires, et interviews au sujets de ses projets ont parus dans des publications nord américaines (The New York Times, The New Yorker, Artforum, Art in America, Art Papers, Border Crossings, Fillip) européennes (Flash Art, Mousse, Arte e Crica, Springerin) et asiatique (Noon).