cheap uggs

Carlos Garrido Castellano | Espagne

Carlos Garrido Castellano
Critique d’art, chercheur
Espagne
Nous contacter

Diplômé en histoire de l’art (2007) et en histoire (2007) de la faculté de Lettres de l’Université de Grenade, Espagne. Carlos Garrido Castellano a complété sa formation par des masters en archéologie et territoire (2008) et en études avancées en histoire de l’art (2009).
Il a reçu une bourse FPU (Formación del Profesorado Universitario) du Ministère des Sciences et de l’Innovation espagnol et a ainsi pu devenir professeur assistant au département d’histoire de l’art de l’Université de Grenade, Espagne.

Il a également dirigé le musée archéologique de Martos en Espagne.

Carlos Garrido Castellano s’intéresse à l’art contemporain indien et caribéen, et notamment à leurs liens avec le monde postcolonial, à leur esthétique, et à leurs implications historiques et politiques. Il a rencontré de nombreux artistes caribéens et indiens, ainsi que ceux issus de la diaspora.

Actuellement, il travaille sur son projet de doctorat, pour lequel il effectue des recherches sur les discours artistiques indiens et caribéens à la fin du millénaire (1990-2010). Dans ce cadre, il a axé son travail sur les mémoires postcoloniales et interculturelles et les identités dans l’art contemporain caribéen. Il a ainsi visité l’University of the West Indies, la National Gallery of Jamaica et l’Edna Manley School of Visual and Performing Arts, toutes trios à Kingston, Jamaïque ; mais aussi le Centro de Arte Eduardo León Jiménes de République Dominicaine ; ou encore à l’Artocarpe en Guadeloupe.

Carlos Garrido Castellano a coordonné le symposium international « voyages et cultures diasporiques. Voyages et mifrations dans l’imaginaire culturel contemporain » (Viajes y Culturas Diaspóricas.Viajes y migraciones en el Imaginario cultural contemporáneo) en 2009.

Il a aussi réalisé une série d’interviews avec des artistes caribéens pour le numéro spécial d’Art Absolument sur la Caraïbe (2011) et une interview de Veerle Poupeye pour la revue Arte Por Excelencias (2012). Il a également rédigé le catalogue de la dernière exposition de Luz Severino à la Fondation Clément en Martinique (2011-2012).

Carlos Garrido Castellano a coordonné le 14e numéro de la revue Papeles de Cultura Contemporánea, intitulé Visiones del Post-Trópico (visions du post-tropical) en 2011. Il collabore féquemment avec la revue Arte Por Excelencias.