cheap uggs

Annie Paul | Jamaïque

Annie Paul
Critique d’art, chercheuse
Jamaïque
Nous contacter

Diplômée en littérature anglaise du Lady Shri Ram College de la Delhi University, Inde (1976) – avec honneur ; en sociologie du Centre for the Study of Social Systems de la Jawaharlal Nehru University de New Delhi, Inde (1978) et en journalisme de la William Allen White School of Journalism de l’University of Kansas, États-Unis (1979).

En 2000, elle est récipiendaire d’une bourse du Prince Claus Fund for Culture and Development afin de poursuivre ses recherches sur l’art contemporain jamaïcain.
En 2007-2008, Annie Paul complète sa formation à l’Edna Manley College of the Visual and Performing Arts de Kingston, Jamaïque, en suivant un séminaire en études curatoriales.

Annie Paul travaille surtout comme directrice de publication du SALISES, ou Sir Arthur Lewis Institute of Social and Economic Studies de l’University of the West Indies, Mona, de Kingston, Jamaïque. Elle occupe ce poste depuis 1992.

En parallèle de ses activités, Annie Paul a un intérêt très poussé pour l’art contemporain caribbéen et est une critique reconnue. Elle fait des recherches en arts visuels dans le contexte post-colonial jamaïcain – sujet sur lequel elle prépare un ouvrage.

En 2006-2008, elle fait partie du jury pour le concours d’art le Super Plus Under 40 Artist of the Year Competition pour la Mutual Gallery de Kingston, Jamaïque.
En 2001, elle fait partie du jury de la 4e Biennale Caribéenne d’art du Museo de Arte Moderno de Saint Domingue, République Dominicaine.

Annie Paul est une des fondatrices de la revue Small Axe en 1997, pour laquelle elle officie comme éditeure associée, et qui est à présent publiée par les Duke University Press, États-Unis.

Elle fait partie du comité éditorial de la Caribbean Review of Books, le CRB, depuis sa fondation en 1991 ; et en 2003-2004 elle contribue à une édition spéciale de la revue BOMB sur la Caraïbe.

Depuis 2008, Annie Paul rédige le blog Active Voice, pour lequel elle a reçu le prix de blog d’excellence par le Jamaica Blog Award (janvier 2012).

Les articles d’Annie Paul sont parus dans des revues comme Small Axe, BOMB, Caribbean Review of Books, South Atlantic Quarterly, Art Journal, Caribbean Beat ou Callaloo.

Elle contribue à l’ouvrage collectif Caribbean Culture: Soundings on Kamau Brathwaite, UWI Press (2007) et rédige l’essai Visualizing Art in the Caribbean pour l’exposition Infinite Island: Contemporary Caribbean Art du Brooklyn Museum de New York, États-Unis (2007). Elle a aussi participé à la rédaction de Créolité and Creolization: Documenta11_Platform3 édité par Okwui Enwezor.

En 2001, Annie Paul est invitée à participer au 4e symposium international des dialogues ibéro-américains de Valence, Espagne, intitulé Post Issues : Strategies of Contemporary Creation.

En 2000, c’est l’inIVA de Londres, Angleterre, qui convie Annie Paul et Steve Ouditt à une conversation avec Stuart Hall sur « Les Caraïbes : une zone résolument moderne » – The Caribbean: A Quintessentially Modern Zone.